CieNum

créateur et opérateur
de services internet

accès internet & réseaux
1 400 entreprises raccordées
GTR 24H/24 7J/7
hébergement & cloud
Disponibilité > 99,9%
1 450 Serveurs et 3 Data Centers
services web & logiciels
80 infrastructures informatiques infogérées
6 600 SMS envoyés par jour

Sites internet
& mobiles

devenez revendeur Grâce à notre
programme
d'affiliation 100%
transparent...

en savoir +


Sites internet & mobiles - Technologies employées - HTML5

HTML5

Le langage HTML5 est le nom de la prochaine évolution du langage HTML. Débutés par le WHATWG, les travaux de normalisation de ce langage ont été repris en 2007 par le W3C.

Origines du HTML5

Le langage HTML, créé en 1991 à l'origine comme un langage de description de document (par Tim Berners-Lee), a connu une évolution rapide entre la première normalisation du langage en 1995 par l'IETF (HTML 2.0) et 1999 (HTML 4.01).

S'en est suivit ensuite la longue traversée des années 2000 pendant lesquelles aucune nouvelle normalisation n'est apparue.

De langage de description de pages, le langage HTML est devenu un langage de description de mise en page.

Dans les faits pourtant, le langage a évolué sous l'impulsion de chaque fabricants de navigateur : Microsoft tout d'abord (surtout au début des années 2000, où ils avaient encore un rôle moteur), puis Firefox et enfin WebKit (sous l'impulsion d'Apple et de Google). Cette évolution s'est accompagnée d'une évolution du langage JavaScript qui est devenu beaucoup plus rapide (et est accéléré à chaque nouvelle version de navigateur) et d'un enrichissement des CSS (CSS2.1 puis CSS3).

En faisant évoluer les possibilités du langage HTML de façon non coordonnée, ces fabricants ont préparés les travaux pour la norme HTML5.

Objectifs de normalisation HTML5

La normalisation HTML5 vise avant tout à séparer à nouveau la description de la structure du document avec sa représentation. Cela permet d'envisager à la fois plus facilement le support de l'accessibilité et de permettre de moduler la représentation visuelle d'un site selon les plateformes de consommation de l'information (ordinateur, mobiles, tablettes, etc...)

D'autre part, le HTML5 ajoute de nouvelles API nouvelles permettant de prendre en charges des besoins autrefois non couverts par le HTML (et gérés soit par des Plugins (tels que Flash)) soit par des éléments spécifiques à chaque navigateurs :

  • Une API de dessin 2D avec une balise associée (les canvas)
  • Une API de lecture de Video et de sons avec des balises associés
  • Une API utilisée pour le stockage de données dans les applications hors lignes,
  • Une API d'édition de contenus,
  • Une API de drag and drop,
  • Une API permettant l'accès à l'historique (utile pour les sites en AJAX notamment)
  • Une API WebSockets offrant la possibilité de dialogues non basés sur HTTP depuis JavaScript
  • Des API pour l'accès aux capteurs (mouvement, position GPS, caméra, etc...)

Le HTML5 va donc ajouter une dose de dynamisme dans les sites Web. Avec de plus grandes capacités d'interactions avec l'utilisateur, des animations directement gérées en HTML5 (sans recourir à Flash) et une plus grande capacité à stocker des données et communiquer.

Quels navigateurs supportent HTML5 ?

Actuellement, le HTML5 n'est pas encore normalisé (il devrait l'être en 2014). Cela dit, la norme est suffisamment avancée pour que le W3C est conseillé aux développeurs de Navigateurs d'en fournir des implémentations et aux développeurs Web de l'utiliser.
Le site suivant indique la compatibilité HTML5 pour les plateformes mobiles :

http://mobilehtml5.org/

La compatibilité des navigateurs n'est pas une chose simple puisque la norme est encore mouvante et que les implémentations ne sont pas encore optimales. Google Chrome semble le plus avancé mais chaque browser à ses forces et ses faiblesses selon les domaines.

Pas encore d'outils phare pour les Designer

S'il existe des frameworks basés sur les spécifications de HTML5 pour les développeurs, il n'existe pas aujourd'hui de produits phares permettant à des Designer non développeurs de tirer partie des fonctionnalités de HTML5. Il faut encore aujourd'hui faire travailler conjointement un designer et un développeur pour concevoir des pages HTML5 (en tout cas dès que l'on souhaite un peu de dynamisme dans la présentation).

Adode a annoncé son intention de devenir un des leaders dans ce domaine. L'utilisation plus large de HTML5 dépend aussi de l'existence d'outils adaptés.

Flash ou HTML5 ?

L'absence de support de Flash sur la plateforme iOS, a poussé les développeurs Web à prendre en compte le fait que pour atteindre une partie de plus en plus grande des utilisateurs, il allait falloir à l'avenir utiliser une autre technologie que Flash afin à la fois de présenter des contenus dynamiques sur le plan visuel et d'afficher les vidéos (Flash étant très utilisé pour cet usage).

De ce fait, un nombre croissant de sites Web font de moins en moins appel à Flash. Cette transition s'accentue à chaque refonte de site. La question de l'utilisation de Flash se pose de plus en plus.

Petit à petit, peut être d'ici 5 ans, l'utilisation de Flash dans les sites Web deviendra marginale.

HTML5 ou DHTML ?

Bien souvent, lorsque l'on parle de site HTML5 on n'utilise pas forcément les fonctionnalités propres à HTML5 mais plutôt l'ensemble des outils du Web moderne que l'on a à notre disposition : le DHTML (Dynamic HTML, qui existe depuis la fin des années 90) et toutes ses déclinaisons : que ce soit du JavaScript, jQuery ou d'autres frameworks JavaScript alliés à certaines des nouvelles API qui sont apparues dans les navigateurs ces dernières années.

demande de devis
Pour valider votre demande, veuillez répondre à la question suivante :
Combien font un + quatre ?
Afin de vérifier que les informations saisies dans ce formulaire ne sont pas l'oeuvre d'un robot malveillant qui tenterait d'envoyer des messages indésirables, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question.

Merci de votre compréhension.
Aide
  envoyer

candidature
spontanée

Vous êtes développeur, chef de projet, commercial, technicien... et vous souhaitez rejoindre l'équipe CieNum ?
Postuler en ligne
sites internet & mobiles
pour nous contacter 0811 856 813*
info@cienum.fr
*Prix d’un appel local
demande
de devis
Pour valider votre demande, veuillez répondre à la question suivante :
Combien font neuf + un ?
Afin de vérifier que les informations saisies dans ce formulaire ne sont pas l'oeuvre d'un robot malveillant qui tenterait d'envoyer des messages indésirables, nous vous demandons de bien vouloir répondre à la question.

Merci de votre compréhension.
Aide
  envoyer
Adista Opérateur de Services hébergés Premier opérateur de proximité

Opérateur et créateur de sites internet, Cienum a rejoint depuis la rentrée 2014 la société Adista, opérateur national de services hébergés, présent dans toute la France avec 24 agences.

Ces 2 sociétés réunies sous le nom Adista proposent un large catalogue de solutions numériques innovantes délivrées en mode service, une qualité des infrastructures d’hébergement et de télécommunications, une présence de proximité sur tout le territoire français ainsi que des compétences en développement logiciel et web.

www.adista.fr
Object23 est la marque de nos compétences web et logicielles.

Depuis 2015, la marque Object23 matérialise l’expertise historique du web qui a notamment contribué au succès de Cienum. Les 24 agences Adista proposent à leurs clients une offre complète, allant du webmarketing, de la création de sites internet ou e-commerce, aux applications mobiles et aux applications métiers innovantes.
Object23 accélère votre transformation digitale en facilitant les usages numériques.

www.object23.fr
Vous avez un compte Cienum ? Continuez à y accéder en cliquant ici